Témoignages

HAUWA IBRAHIM

Hauwa IBRAHIM et Jean-Luc MOUDENCHauwa IBRAHIM, avocate nigériane est venue témoigner de l’action qu’elle mène auprès des femmes de son pays, lors d’une conférence organisée par l’EDDH en partenariat avec Avocats Sans Frontières France, à la médiathèque José Cabanis de Toulouse le 12 avril 2007, sur le thème “Combattre l’ignorance“.

L’ignorance est à l’origine des maux dont souffrent celles qu’elle défend :

  • ignorance par ces femmes leurs propres droits,
  • ignorance par la société des Droits inaliénables des femmes comme tout individu.

Ce combat aujourd’hui, elle le porte devant les tribunaux Charia de son pays devant lesquels sont traduites des femmes pauvres, analphabètes et sans défense, accusées d’adultère et pour cela menacées de mort par lapidation.Hauwa IBRAHIM symbolise le type d’action que l’EDDH veut promouvoir.

IVAN PANEFF

Ivan PANEFF, avocat parisien, s’est engagé avec détermination dans le combat que mène Avocats Sans Frontières France pour que soient respectés les droits à la défense des accusés et des victimes des crimes les plus graves.

Il est venu témoigner en décembre 2006, lors d’une conférence organisée par l’EDDH, de la situation tragique que vivaient alors les cinq infirmières bulgares et le médecin palestinien détenus en Libye. Le thème de son intervention était alors “les coupables idéaux“.

SARAN DARABA KABA

Saran DARABA KABASaran DARABA KABA est la Présidente du Réseau des femmes du fleuve Mano pour la Paix (REFMAP). Créé en Avril 2000 à Abudja, ce Réseau s’

implique activement dans les processus de gestion et de résolution de conflits. Le REFMAP vise, pour la région du bassin de la Mano, un idéal de paix, de prospérité et de santé.

Elle est intervenue auprès de l’EDDH en octobre 2007 pour sensibiliser les jeunes de lycées de la région Midi-Pyrénées. Son intervention venait apporter un témoignage vivant en vue de mettre en place des simulations ONU sur le thème “Les enfants dans les Conflits Armés“.